Greiner défie le ralentissement économique : le chiffre d'affaires à nouveau en hausse

Hannes Moser, CFO Greiner AG and Axel Kühner, CEO Greiner AG

  • 2019 : un chiffre d'affaires de plus de 1,67 milliard d'euros et plus de 10 700 employés dans le monde
  • Ouverture de l'extension du Greiner Campus au siège du groupe
  • Fondation de l'incubateur d'entreprises INNOVENTURES
  • Focus sur le développement durable

Greiner AG, Kremsmünster, 11 mai 2020. Par rapport à l'année précédente, Greiner a réussi à augmenter son chiffre d'affaires consolidé de 3 % pour atteindre 1,675 milliard d'euros (2018 : 1,631 milliard d'euros) et, avec 144 millions d'euros, son flux de trésorerie a également été supérieur de 13 % à celui de l'année précédente (2018 : 128 millions d'euros). Tous les investissements réalisés au cours de l'exercice 2019 ont de nouveau été financés par le flux de trésorerie. Au cours de l'année, Greiner a dépensé 99 millions d'euros en immobilisations corporelles (2018 : 108 millions d'euros) et a été actif dans le monde entier avec 10 745 employés sur 140 sites dans 34 pays. Au 31 décembre 2019, Greiner employait 2 543 personnes en Autriche, 6 251 dans le reste de l'Europe, 775 en Asie, 821 en Amérique du Nord, 219 en Amérique du Sud et 136 dans le reste du monde..

Une réflexion prospective : le Greiner Campus, l'innovation et le développement durable

En plus de l'ouverture de l'extension du Greiner Campus au siège du groupe, les autres éléments centraux de l'exercice écoulé ont été la création de l'incubateur d'entreprises INNOVENTURES et la poursuite des activités de développement durable, qui a notamment donné lieu à la publication d'un premier rapport sur le développement durable. Axel Kühner, PDG, a déclaré : "L'ouverture des bureaux et du centre de formation modernes du Greiner Campus a créé les conditions nécessaires à l'expansion continue de notre siège social à Kremsmünster. En outre, grâce à l'importance que nous accordons au développement durable et à la publication de notre premier rapport sur le développement durable, qui définit des objectifs mesurables jusqu'en 2030, nous avons assumé une responsabilité à l'échelle du groupe. Nous sommes convaincus que seules les entreprises qui font preuve de durabilité connaîtront également le succès économique dans les années à venir".

En référence au lancement de l'incubateur d'entreprises INNOVENTURES de Greiner, qui a pour mission de développer des modèles économiques évolutifs et de créer des entreprises distinctes dans un délai de douze mois, le directeur financier Hannes Moser ajoute : "L'innovation est un processus continu et, outre la diversification et la mondialisation, elle constitue l'une de nos trois pierres angulaires stratégiques. Par ailleurs, elle constitue la base d'une croissance axée sur les bénéfices. Avec le lancement de l'incubateur d'entreprises INNOVENTURES, nous avons créé les conditions préalables aux innovations qui ne sont pas directement liées aux activités principales de Greiner, ainsi qu'à la création de nouveaux domaines d'activité".

Consolidation des compétences en matière de mousse

En avril 2020, Greiner a encore consolidé sa position de leader dans le secteur des mousses avec l'acquisition complète d'Eurofoam. Eurofoam a été fondée en 1992 en tant que coentreprise à parts égales entre Greiner AG et la société belge Recticel S.A., et est un des principaux fabricants de mousses de polyuréthane souples. En 2019, Eurofoam a enregistré un chiffre d'affaires d'environ 400 millions d'euros et employait quelque 2 100 personnes dans toute l'Europe, qui ont toutes été reprises par Greiner. Axel Kühner, satisfait, déclare : "Notre division mousse est depuis longtemps un élément clé au sein de notre groupe et avec l'augmentation de notre participation à 100 % dans Eurofoam, nous pouvons continuer à renforcer notre compétence globale dans le secteur de la mousse et intensifier notre expansion future". Et comme l'explique Hannes Moser, "Cette acquisition stratégique et planifiée de longue date est la plus importante de l'histoire de notre entreprise et le fait que cela ait été possible même en période de crise de Coronavirus est dû à notre gestion économique prévoyante et durable, qui nous a permis de constituer des réserves au fil des années".

Face à la crise du Coronavirus, la diversification fait ses preuves

Avec quatre divisions et 140 sites dans 34 pays, Greiner est actif dans le monde entier dans divers secteurs industriels. Cette diversification des produits et des marchés s'est avérée inestimable, en particulier pendant la crise de Coronavirus. En effet, Greiner Packaging et Greiner Bio-One affichent actuellement un carnet de commandes extrêmement positif en raison du fait que les produits des deux divisions sont d'une importance capitale pour la sécurité de l'approvisionnement et l'hygiène des aliments et des médicaments. Axel Kühner, "À l'heure actuelle, les consommateurs sont particulièrement attentifs à l'hygiène des produits et aux dates de péremption. Par conséquent, des caractéristiques importantes des emballages, telles que la protection du contenu contre les bactéries et les virus, la prolongation de la durée de conservation, ainsi que les fonctions de transport et de stockage, sont désormais au centre des préoccupations. Les gens ont ainsi réalisé que l'emballage est important et a de la valeur".

Dans le secteur médical, les produits Greiner Bio-One apportent une contribution majeure à la lutte contre la crise, car ils sont nécessaires pour les tests de Coronavirus et le développement de médicaments et de vaccins. Cependant, la demande de biens d'équipement ainsi que la fourniture aux industries automobile et aéronautique (Greiner Foam et Greiner Extrusion) sont actuellement à un niveau réduit.

Perspectives 2020

Depuis fin 2019, le monde est en proie au nouveau Coronavirus et, pour le moment, ses effets sur l'économie mondiale en général et sur Greiner en particulier ne peuvent être prédits en détail. Par conséquent, dans la situation actuelle, il n'est pas possible d'établir des perspectives fiables pour l'ensemble de l'exercice financier.


Personne à contacter : Ute Kliemstein